Email     Password  
Connection | Subscription
Nous débattions récemment sur techtoc des applications sur mobile et plus précisement sur smartphones (android, iphone). Mais les applications sont-elles le seul moyen de s'assurer une bonne visibilité sur mobile ?
Here's my feedback:
I transmit my opinion: I find this subject...




Misc infos
Location : Dans les studios de Webcastory
Webcast
notes
Speakers (4)
AUDIENCE
 
Subject proposed by Stanislas Jourdan
Organization by Stanislas Jourdan
Format : Talkshow
Treatment : Debate
 
Speakers :
Paul-Louis Belletante, co-fondateur chez Bemobee
co-fondateur de Bemobee, Mobile Agency.
Alexandre Doumith, Co-fondateur et Président de la société Bem...
Co-fondateur de la société Bemobee, spécialisée dans le d...
X X, X
Passionné par les technologies du web, je développe les v...
Frédéric BASCUNANA, SMARTNOMAD + EFFORST.ORG + @PitchParties & ...
Digital Entrepreneur - Keynote Speaker - DealMaker & Pitc...
Nous débattions récemment sur techtoc des applications sur mobile et plus précisement sur smartphones (android, iphone). Mais les applications sont-elles le seul moyen de s'assurer une bonne visibilité sur mobile ?
Related expertises: 

 >> Voir sur techtoc : Mon business a-t-il besoin d'une application mobile ?

J'ai l'impression qu'on fait tout un baratin sur les applications mobiles, parfois à juste titre, mais aussi souvent en oubliant des concepts de base d'internet : l'accessibilité, les standards, l'ouverture.

Et sur ces critères, quoi de pire qu'une application mobile ?

  • L'inopérabilité des différentes plateformes et terminaux mobiles (qui implique des couts supplémentaires en développement)
  • La dépendance tant technique que commerciale vis à vis des App Stores (et de leurs CGU...)

De l'autre coté, le web mobile se caractérise basiquement par l'utilisation du code HTML (et bientot HTML5...) dont on peut très difficilement critiquer l'absence d'ouverture... De plus, les navigateurs sont en train de se perfectionner et surtout de gagner en rapidité, à ce titre l'exemple de Opera Mini est flagrant.

Bref, le buzzword "application mobile" n'est-il pas quelque part un piège? N'est-on pas en train de survendre une possibilité parmi d'autres d'exploiter le potentiel de l'internet mobile ?

 

A lire ailleurs : 10 raisons de proposer une version web mobile de son site plutôt qu’une application

Topic brought to you by:
Loading...
Share the link:
Connected subjects:
  • Comment from Mathieu VIET: Effectivement l'inter-opérabilité laisse à désirer sur une des plateformes en particulier...Ensuite, pour ma part je suis partagé entre le fait d'avoir un site web applicatif mobile (exécution dans le navigateur du mobile > nécessite de charger tous les éléments mais maximisation de l'inter-opérabilité) ou une application mobile (utilisation des ressources locales permettant de concentrer les appels serveur sur la data mais du coup adaptation obligatoire au sdk du mobile...)Par ailleurs, je pense que le débit de connexion a une incidence sur le choix entre ces deux options : en 3G le chargement de l'intégralité des éléments de l'application (design, bouton..) peut avoir une incidence néfaste sur l'expérience utilisateur...Le tout dans le navigateur a ses limites.. (même dans un environnement desktop d'ailleurs!)..  Comment from Raoul Mengis: Le problème numéro 1 c'est que la grande partie des Webdéveloppeurs ne connaissent même pas la base du Web. Le point de départ, c'est a dire les les directives du W3C concernant le Xhtml ou le html5 ainsi que le CSS.Pour se faire un idée il suffit de lire le code source de la page web ou même d'utiliser le lien suivant http://validator.w3.org/ avec le site a tester.Conseil:Alors avant même de faire du PHP, Java, JavaScript, etc consultez les directives du W3C.Pour faire court je parle que de la partie visible de l'iceberg, sans entrer dans le détail de la structure des tables de données qui sont souvent très négligé aussi et c'est seulement après que l'on peut commencer a faire de la programmation par dessus! Comment from Stanislas Jourdan: C'est vrai que le le problème du débit est important, même si on peut espérer qu'il se résorbe sur le long terme.En tout cas, quand je vois la qualité de certains sites sur mobile (flick par exemple ou encore la version "touch" pour facebook http://touch.facebook.com ) je ne vois pas ce qu'apporte de plus une application.Ce qui me fait dire que la valeur ajoutée des applications se situe peut être plus coté usages que technique, sachant que tous les utilisateurs n'ont pas le réflexe de mettre leurs sites préférés en favoris... Comment from Dominique Rabeuf: Bases du WebQuasi méconnues, le développeur lambda fait des copiés/collésValidation spécifique pour MobilesC'est au serveur de s'adapter au terminal client en réduisant le volume des transferts et les allers et retours.Une banale publicité débitée en Flash encombre de manière significative le CPU d'un PC récent, sur un Mobile cela devient insupportable.Pour certains sites cela ne nécessitera que les adaptations mineures. Comment from Gaël BONNAFOUS: La valeur ajoutée est le coeur de la question : quels avantages ? ils peuvent être technologiques (utilisation du hardware pour les apps, portage "simplifié" pour le web mobile) ou commerciaux (visibilité des app stores vs coût de dvt réduit). Comment from Guillaume BOCHART: L'avantage réside dans l'idée d'avoir par exemple, pour le QRcode, l'information immédiate ou une commande en instantanée c'est a dire que l'on maîtrise "l'achat spontané" ou "immédiat". Comment from Dominique Rabeuf: Une simple questionComment éviter le retour de la spirale infernale des multiples portages.Il me semble très pertinent de décliner portage simplifié Comment from Gaël BONNAFOUS: Le portage web mobile est dit simplifié car il se fait pour un sous ensemble de mobiles, selon les capacités de leur navigateur. Un même code permettra de couvrir plusieurs plateformes (ex : iPhone + Android, dont les navigateurs sont basés sur webKit) Comment from Gaël BONNAFOUS: La spontanéité et l'immédiateté sont des valeurs ajoutées du mobile, que ce soit à travers des applications et du web mobile ... Comment from Raoul Mengis: "Portage simplifié" pour le web mobile....Ha bon ??Pourquoi le web mobile doit être le parent pauvre du Web ?Pourquoi avec un mobile on devrait avoir un site web limité ou alors avec moins d'information ?Pourquoi payer deux sites web ?Conseil: Faire un même site web pour tous les utilisateurs ! 1 site web unique pour toutes tailles d'écransRem: C'est vrai qu'il y pas beaucoup de WebDeveloppeur qui arrivent à le faire! Comment from Guillaume BOCHART: Simplifié parce que l'on est en mode nomade, certes, mais aussi riche qu'un site lambda. De plus nous offrons la possibilité de rendre un site web compatible avec 90% des mobiles du marché et pas que des smartphones de dernières générations. Comment from Franck Merloz: Effectivement cela dépend d'un cahier des charges précise du besoin, de la cible, de la visibilité et biensur du budget que l'on veut allouer.Pour exemple, on avait développé à la base pour CVReady.com une application simple d'envoi de CV par email via une simple application wap déjà optimisée et ne nécessitant pas d'objets lourds (http://wap.cvready.com).On a quelque peu modifié le code pour l'optimiser pour Iphone (http://iphone.cvready.com) et on s'est, qui plus est, rendu compte qu'elle était tout à fait acceptable sur android (un chemin dédié est en cours de mise en oeuvre).Au final on a développé une application dédiée à nos utilisateurs (communication ciblée), simple, légère, finalement pas trop moche et qui peu rendre service de temps en temps... Si le temps et l'argent nous le permettent peut-être la porterons nous un jour en application dédiée, mais dans notre cas je ne suis pas convaincu de l'utilité et du ROI.D'autres exemples? Comment from Jean-Christophe Lanoë: On peut être certains que le problème du débit va se résorber rapidement.Mais on peut déjà faire des sites élégants et efficaces, comme Stan le souligne avec l'exemple de la version touch de Facebook, qui se chargent très vite, même en 3G/Edge.Ensuite quelle est la valeur ajoutée d'une appli mobile par rapport à l'appli web ? Dans le cas de ton exemple Stan, l'App Facebook te permet de prendre une photo de ton téléphone et de l'envoyer immédiatement sur ton profile. On peut aussi imaginer d'autres contextes qui demandent beaucoup de puissance de calcul (traitement photo/vidéo par exemple) et qui ne peuvent pas s'appliquer à un simple navigateur web. Comment from Remi Grumeau: > L'interopérabilité laisse a désirerJe vais être un peu virulant, je m'en excuse d'avance, mais en voilà un joli apriori de décideur technique d'une grosse société qui s'est pas mis à jour depuis 10 ans et que l'on risque de rencontrer/affronter en réunion encore pendant encore quelques années! ça me rappelle des réunions ou il y a encore 2 ans, un décideur technique me disait "ah non pas de flash, y'a un contenu additionnel à télécharger et personne ne l'a!", et le parallèle de Paul Louis avec la grande époque du minitel est magnifiquement trouvé !Deux supports: smartphones ayant un navigateur HTML5, et le reste. Faites sur JQTouch, iUI, iWebKit, Webapp.net ou même votre solution perso en HTML5/transition CSS3 et vous pourrez aller très loin niveau look n' feel pour - iPhone/iPod Touch/iPad- Android- WebOS (à prendre en compte pour les prochaines tablettes HP),- BlackberryOS 6 d'ici 6 mois (navigateur webkit annoncé).Pour tous les autres (Nokia/Samsung/SonyEricson/Blackberry5/Winmo/...), de l'xHTML/CSS2 fera magnifiquement l'affaire et permet d'aller tout de même assez loin niveau mise en page. Seule différence entre l'expérience iPhone et Android: le mode webappli en standalone non disponible sur les autres. A noter un besoin d'optimisation des contenus sur ces téléphones non pas en raison du raison mais de la gestion mémoire faiblarde de leurs navigateurs.Mais la nécessité de proposer au moins cette version xHTML/CSS2 est primordiale pour au moins permettre un accès au contenu par les internautes venant de facebook mobile, twitter mobile, email sur mobile, ... que ce soit mobile ou smartphones. Il n'y a aucun terminal aujourd'hui, sur le parc mobile utilisant internet, qui ne soit pas capable de l'afficher correctement. C'était vrai il y a encore 3 ans, ça ne l'est plus et ne le sera plus. Comment from Guillaume BOCHART: Encore faut il Rémi que nos très chers opérateurs arrêtent de prendre les clients pour des imbéciles en leur vendant le petit bijou à 1€ et qui en fait n'est qu'un clone du modèle qui vaut plus de 100 € mais avec des fonctionnalités bridés, ce qui frustre le client qui ne peut pas télécharger l'appli ou logiciel qu'il souhaite. (info vérifié encore récemment avec un Samsung dernière génération enfin sur le papier, ce dernier vendu 1€ prévu pour fonctionner sur le Mobile Paiment, n'est même pas capable de télécharger un appli simple pour scanner un QRCode, merci qui ?). Tout comme les vidéos sur You tube ventant les mérite ou l'internationalité du Flash et qui montre un Qrcode, ce qui sème le trouble auprès du grand public et ce qui est manifestement petit de la part d'un opérateur qui revendique l'ancienneté "historique". Comment from Dominique Rabeuf: A l'intention des détenteurs de Mobiles divers et variésMerci d'effectuer le test Lien vers le test et de déposer les résultats obtenus.(Test de support et benchmark XML data island vie JavaScript/XPath)